27 avril 2017 – Journée de Pays – Le Penthièvre

Pays de Penthièvre

(déléguée : Elisabeth Delafargue)

Journée du 27 avril 2017 à Erquy, Pléhérel et Plévenon

     C’est au matin du 27 avril que les adhérents du pays de Penthièvre se sont retrouvés sur le port d’Erquy pour la découverte de la criée et des installations portuaires, bien chaussés et couverts en ce début de printemps. Nous étions accompagnés par un animateur du Grand Site Cap d’Erquy/Cap Fréhel. Après un déjeuner au restaurant La Himbert de Plurien, l’après-midi fut consacrée à la visite de la chapelle du Vieux Bourg, dominant la mer en face du cap Fréhel. Enfin la journée s’acheva par la découverte des jardins remarquables de Ker louis de Monsieur Tranchant, en Plévenon.

     La criée d’Erquy

     La criée d’Erquy est une des 38 criées françaises, présente sur le port qui est le 4ème port de pêche français en termes de chiffre d’affaire et le septième en termes de tonnage débarqué (le premier étant Boulogne sur Mer). Cela représente environ 8700 tonnes débarqués pour 24.300 M€. Notre visite a permis de découvrir en détails tous les aspects du fonctionnement de la criée, tout d’abord l’approvisionnement soit par les navires hauturiers, soit par les navires côtiers. Puis les différentes étapes de traitement du poisson débarqué ont pu être expliquées in situ : le déglaçage, le tri par taille et qualité, la pesée, la mise en ligne du catalogue de vente, puis la vente elle-même. Cette dernière utilise les techniques de pointe, car la criée d’Erquy est informatisée depuis 1992 et la vente à distance existe depuis 2006. C’est donc toute une organisation extrêmement minutieuse qui permet de garantir la qualité du poisson débarqué par les pêcheurs jusqu’à notre assiette, que nous avons eu la chance de découvrir.

 

     La Chapelle du Vieux Bourg

     La Chapelle du Vieux-Bourg, ancienne église paroissiale de Pléhérel, est placée face à la mer, et a une histoire de plus de 800 ans. Sa visite commentée avec passion par Messieurs Pimor et Charoy nous a permis de découvrir toute l’histoire de cette chapelle, et la beauté des statues notamment la statuette d’albâtre de la Vierge à l’Enfant, œuvre rare qui présente une impression de grande quiétude, et dont l’histoire mouvementée nous a passionnés, car cette statuette a été volée en 1980 et retrouvée de manière surprenante en 2012…

     Les peintures sont tout aussi remarquables, telles que Notre Dame du Bon Secours, qui représente une scène de naufrage à la Pointe aux Chèvres, ou la peinture sur toile de Burini représentant Saint Joseph et Jésus, nourri par les anges pendant la fuite en Égypte.

 

     Les jardins remarquables de Ker Louis

    Nous avons ensuite visité les jardins de Ker Louis qui sont situés dans la commune de Plevenon, à environ 4 Kilomètres du cap Fréhel. Nous avons été accueillis par les propriétaires, M et Mme Tranchant. Commencé en 1980, ce jardin de 2 Ha est une création complète à partir de terres de production agricoles, et l’aboutissement d’un travail extrêmement personnel. Il est le fruit d’une imagination forgée par la lecture, les voyages et par les nombreuses visites de jardins.

     Ker Louis met en valeur simplement d’importantes perspectives.

     Nous admirons la pelouse, travaillée et tondue tous les 3 jours, qui apporte une touche raffinée à l’ensemble et met en exergue de nombreux arbustes, dont ce cornus variegata controversa, panaché vert et blanc.

     L’influence océanique favorise la croissance d’une multitude de plantes, dont 300 pieds de camélias, 100 magnolias de variétés différentes, ainsi que des rhododendrons aux couleurs et senteurs remarquables. Le choix raisonné des végétaux est guidé par la volonté d’éveiller les sens toute l’année : une floraison continue même l’hiver, des feuillages choisis avec soin, l’utilisation d’arbres aux écorces décoratives spécialement attrayantes en hiver et enfin des parfums diffusants.

     Ce ne sont pas des collections au sens propre du terme, mais des plantes intéressantes, sélectionnées   pour leur qualité esthétique et pour leur robustesse.

     La visite se termine par le somptueux jardin japonais, dernière création qui surprend et émerveille le visiteur, notamment par au plan d’eau bordé de Gunnéra Manicata.

     Notre visite s’est déroulée sous un soleil magnifique qui mettait en valeur toutes les teintes des érables rouges, des euchères des euphorbes y compris le vert tendre des fougères arborescentes.