Journée du Pays de Rennes

(Délégué : Hubert Delorme)

2 avril 2016
« Sur les pas de Noël du Fail »

La journée de Pays a rassemblé 32 personnes qui ont fait la découverte de la commune de Saint-Erblon, au sud de Rennes, et de l’un de ses plus illustres citoyens du XVIe, à savoir Noël du Fail.

1 – L’église Saint-Erblon
Notre journée a commencé par la visite guidée de l’église par un bénévole de la paroisse. La ville de Saint-Erblon doit son nom au saint éponyme originaire du pays Rouennais. Né vers 645, il entre au monastère de Fontenelle près de Rouen avant de s’installer à l’abbaye d’Indre près de Nantes. Il décède vers 710, en ermite, dont les prêches sont très suivis. La paroisse de Saint-Erblon-du-désert est attestée dès 1030. L’église primitive a subi de lourdes restructurations aux XVIIe et XIXe. Elle garde de nombreuses statues et de beaux retables du XVIIe. L’année 1849 pour voir arriver des reliques du saint dans l’église. Ces reliques, placées actuellement près de l’autel nord, sont invoquées par les paralytiques et les sourds et muets.

Statue de Saint-Erblon2 – Le manoir de La Salle
Notre visite se poursuit au manoir de La Salle où nous sommes accueillis dans la cour fermée par Mme Momot-Courtois, propriétaire. Elle nous fait une complète introduction à l’histoire des lieux, transmis dans sa famille depuis le 15 mars 1774.
La première mention écrite du manoir de La Salle est un acte notarié de 1615 qui concerne l’acquisition des lieux par la famille Baudron.
L’ensemble architectural est en parfaite harmonie malgré quelques modifications au cours des siècles.
L’intérieur nous offre au rez-de-chaussée, deux belles salles principales avec du mobilier très intéressant et des portraits de famille. Ces portraits concernent principalement la famille Degland dont Jean-Vincent (1773-1841) après des études de médecine, deviendra botaniste à Rennes et en charge du jardin du Thabor.

Nous terminons la visite intérieure par l’orangerie avant de profiter du parc boisé.

Manoir de la Salle

3 – Présentation de Noël du Fail
À la fin du repas, M. Maillard, membre de l’Association Bretonne, nous expose de façon claire la vie et l’œuvre de Noël du Fail, gentilhomme du XVI ͤ (vers 1520-1591), en plein coeur de la Renaissance. Issu d’une vieille famille d’écuyers, Noël du Fail, dernier d’une fratrie de cinq enfants, part à Paris où il poursuit ses études avant d’entamer un tour de France des universités, dont il ressort licencié en droit. Il commence aussitôt sa carrière à Rennes où il finira conseiller au Parlement. Parallèlement à cette longue carrière, il trouvera un peu de temps pour se consacrer à l’écriture de quatre opus : Propos rustiques (1547 ; 13 chapitres), Les Baliverneries (1548 ; 5 chapitres), Arrêts et règlements du Parlement de Bretagne (1579), Contes et Discours d’Eutrapel (1585 ; 35 chapitres). Si les Arrêts et règlements sont une production professionnelle, les trois autres livres sont des tableaux savoureux et fidèles de la société d’alors, dans lesquels il aborde de nombreux sujets. (Voir le site http://www.lesamisdenoeldufail.fr/ pour de plus amples renseignements).

4 – Manoir Letard
Après un bref passage devant le château Letard, de construction XIXe, c’est aux abords de la maison natale de Noël du Fail, le manoir Letard, que nous retrouvons Pierre Maillard pour une envolée lyrique aux accents Renaissance, très appréciée de tout l’auditoire. La journée se termine par un pot de l’amitié et une séance de dédicaces de livres consacrée à Noël du Fail.

Groupe manoir LetardCette journée à été l’occasion de découvrir une commune des bords de Seiche et de mettre en avant Noël du Fail, personnage incontournable du XVIe par les écrits qu’il a produit et l’esprit libre qu’il nous a légué.

Retour à la page d’accueil des articles, cliquez ICI